Featured

Test : « Demeliss » par St Algue – Que dire ?

J’ai testé le fer Demeliss de la marque Saint Algue. Un fer vapeur, pas trop cher avec un bon rapport qualité / prix par les temps qui courent c’est possible ? A suivre…

J’adore mes cheveux et j’ai de la chance car ils sont très facile à coiffer. Je dirai que d’un point de vue mélange c’est 50/50 je n’ai pas le cheveux crépus et ils sont assez fins.

Cependant, j’ai tendance à les lisser très souvent ! Je les aimes longs quand ils sont bouclés et comme ce n’est pas le cas je fais pas mal de brushing. Il y a 2 ans j’ai acheté un steampod. Nul doute, le steampod de chez l’Oréal c’est la vie 😊

Son seul défaut ? Le transport. Bien que j’ai acheté une pochette pour le balader ce n’est pas ce qu’il y a de plus pratique pour les week-end et voyages lointains lorsque l’on ne veut pas s’encombrer. Pour celles qui veulent s’équiper d’une pochette pour le steampod bleu libellule en fait. Le prix est de 10 € ce qui reste correct !

Enfin bref, le sujet n’est pas au steampod même si je vous préviens, je vais souvent y revenir, c’est mon élément de comparaison ! Cette petite intro pour vous dire qu’il me fallait un fer (vapeur) facile à transporter.

Et oui, lorsque l’on a gouté au steampod on n’a pas envie de revenir à un fer à lisser classique pour avoir les cheveux qui dégagent des odeurs de cochon grillé !! ☹

J’ai donc décider d’investir (mais pas trop) dans un nouveau fer. Et c’est là que j’ai découvert le Demeliss de chez St Algue. En plus, il y avait une promo avec une brosse lissante ( dont je ferai peut-être le test plus tard). Le tout pour 90 €. Pas mal mais ma réflexion était : « n’est-ce pas mieux de prendre le babyliss ? Plus cher et également avec un réservoir intégré » Après plusieurs échanges avec des vendeuses en boutique j’ai finalement pris le Demeliss visiblement plus récent, donc avec une technologie améliorée… 🤔

Mes retours sur ce fer à lisser à vapeur :

D’un point de vue purement esthétique :

  • Il n’est pas très fin, pas plus que le steampod tout compte fait
  • Bonne nouvelle, le réservoir (tout petit) est intégré au fer donc cool pour se déplacer par contre il faut être « minutieux » pour verser l’eau 😅
  • Il contient un micro-peigne au niveau des plaques pour bien lisser et tirer le cheveux à chaque passage
  • Absence de sécurité pour bloquer les plaques (dommage pour un appareil que l’on peut emporter)
  • Absence de pochette thermo, dommage aussi pour les déplacements
  • Long cordon est long et rotatif ce qui est pratique, bein oui, il a des qualités aussi

Entrons dans le vif du sujet :

Avant tout démarrage : on n’oublie pas le sérum de lissage / crème lissante permettant de protéger les cheveux et de les hydrater ! La vapeur est censée moins abîmer nos cheveux mais ne nous dispense pas de les protéger quand-même. En tout cas, je pars du principe que l’on est jamais trop prudent.

Pour le moment, j’utilise le sérum lissant capirelax à l’huile d’argan bio. Il est indisponible sur la plupart des sites donc il va me falloir en trouver un nouveau pour l’avenir… Si vous avez des suggestions, partagez donc 😊

C’est partiii !

Je trouve que le fer chauffe très vite. J’ai mis le fer au minimum : 190° alors qu’avec le steampod je lisse mes cheveux aisément à 170°, je fais donc un peu la grimace mais je me lance.

1ère mèche de cheveux :

  • Le bruit lorsque l’on referme les plaques sur le cheveux est un peu « insupportable ». En effet, je trouve que ce fer est bruyant… Mais ce n’est qu’un détail.
  • La vapeur met un peu de temps à se manifester à cette température, la mèche ne se lisse pas trop mal mais je vais devoir repasser une ou deux fois dessus pour que le rendu soit suffisamment bien.
  • Avec les cheveux bouclés même démêlé un peigne peut toujours coincer à certains endroits…

Et c’est là que je vous annonce que le peigne intégré sur les plaques se bloque tout le temps. Mais ce n’est pas le plus agaçant. Le hic c’est qu’à chaque fois il se déclipse et s’en va du fer ! Cata ! En plus, il est brûlant.🥵 Pour ma part, j’ai décidé de le retirer pour être tranquille. Je brosse mes cheveux lorsqu’ils sont mouillés donc ils sont toujours démêlés pour le brushing / lissage.

Je vais revenir à mon steampod mais sachez que dessus le peigne est tellement bien clipsé que je n’avais même pas remarqué qu’il était également amovible !

Revenons-en à la qualité du lissage, les racines sont faciles à tirer et si l’on augmente la température du fer les cheveux se lissent assez vite. Cependant, justement il faut augmenter la température… Remettre du 210° sur mes cheveux me donne la sensation de les agresser car je sais qu’ils peuvent être bien raides avec un fer bien moins chaud. C’est sûr, ce fer à lisser restera un fer d’appoint.

De plus, je trouve que le Demeliss apporte un rendu « sec » à mes cheveux ! Ils ne sont pas doux et brillants à la fin du lissage mais plutôt secs et terne ! J’ai la sensation d’avoir les cheveux qui accrochent. Quel dommage 😏

En définitive, ce fer est bien pour le rapport qualité/prix, on ne peut pas trop en demander à un fer vapeur ayant un prix abordable (pour un cheveux 100% européen je pense qu’il est top).

Pour autant, je pensais que la vapeur permettrait un rendu tout de même plus sympa. Il est à mes yeux, un bon fer d’appoint mais ne peut pas être un fer pour le quotidien. J’aurais trop peu d’abîmer mes cheveux à moyen / long terme.

Il est certain que je ne peux pas avoir le même niveau d’exigence qu’avec le Steampod car ces deux produits ne jouent pas dans la même cours (la différence de prix étant ici un élément très révélateur).

Merci Saint Algue pour cet essai et espérons que mes prochains tests seront plus concluants.

Featured

Incontournable, mon huile est si précieuse !

« Il ne faut pas jeter d’huile sur le feu » certes, mais sur son corps il ne faut surtout pas hésiter !

S’hydrater autrement qu’avec du lait corporel ça vous arrive ? A cette période de l’année, l’hydratation de votre corps et plus particulièrement d’une peau métisse / noire ou tout simplement sèche est indispensable pour faire face à l’hiver qui approche – et si on en croit les températures parisiennes de cette semaine ça devrait arriver vite. 🥶

Trêve de plaisanteries, la marque Soteix propose une gamme d’huiles naturelles dite « Gamme Nature » dans laquelle j’ai déjà acheté quelques produits ces dernières années (beurre de karité, huile de ricin et huile de coco). Il y a quelques jours, j’ai constaté que la marque proposait également une gamme VEGAN avec un packaging simple mais sympa et surtout intéressant lorsque l’on souhaite rester hydratée avec des produits de qualité.

Car niveau rapport qualité / prix. Pour le même tarif qu’une crème type « Mixa » ou « Le petit Marseillais » en grande surface vous serez tout aussi bien, si ce n’est mieux hydratée avec cette huile.

Profitez-en car en ce moment il y a 20% sur la gamme !
Cliquez sur la photo ou ici pour en profiter.

Toute personne qui passera sur ce blog et ayant un parent d’origine Africaine sait que l’on peut difficilement échapper au beurre de karité qui est censé régler beaucoup de « problèmes » liés à la peau. Je qualifierai donc le beurre de karité comme LA base !!

J’ai l’habitude d’acheter régulièrement du beurre de karité et pas forcément de la marque SOTEIX. Le bloc brut tout droit arrivé du pays emballé dans de l’alu ou acheté chez l’épicier (souvent le beurre vient de la côte d’ivoire) est incontournable ! 😃 Pour les plus sensibles, l’odeur peut déranger -moi je n’y fais pas attention- l’huile est quant à elle inodore et ne dérangera donc personne, ni vous, ni votre moitié. Comme je vous le disais j’utilise habituellement le beurre brut qui a une texture pas toujours évidente à appliquer mais qui vous donne clairement cette sensation de confort tant recherchée. Au passage, celui de chez Soteix est déjà affiné et plus facile à étaler sur la peau. Cette huile peut également vous permettre de préparer des soins hydratants maison, pour votre corps ou vos cheveux.

Après un test de quelques jours : une peau lisse et douce comme prévu !

1 – La texture : l’huile ne colle pas, elle est légère et fluide

2 – Le résultat sur la peau : elle reste hydratée à la fin de la journée. Avec le temps qu’il a fait c’était la semaine idéale pour voir si on a la peau grisâtre en rentrant du boulot mais non. L’huile de karité fait son job à fond. La peau ne tire pas, ne démange pas et la solution est 100% naturelle.

3 – Et l’hydratation des cheveux ? Si vous avez le cheveux métisse comme moi (bouclé) l’huile vous conviendra parfaitement à condition de ne pas trop en mettre : 3 fois par semaine c’est bien pour qu’il ne soit pas trop alourdi. Si vous avez le cheveux 100% européen optez plutôt pour un bon bain d’huile à laisser poser plusieurs heures à la maison avant d’aller faire votre shampoing. Ainsi, ils seront hydratés sans pour autant paraître gras. Et pour un cheveux 100% afro pas de problème l’huile de karité sera une alliée précieuse à la nutrition de vos cheveux.

Si vraiment on devait trouver un petit bémol à cette huile ? Je dirai que le package n’est pas lui totalement écolo mais bon, ce n’est pas mon sujet. Je fais attention et j’y suis sensible lorsque j’ai une alternative sans pour autant me rendre malade parce que le contenant est en plastique… Un jour peut-être. En attendant, je valide totalement cette huile qui me conforte dans l’idée de limiter mon utilisation des laits pour le corps car je trouve bien plus d’atouts aux huiles qui elles, sont souvent multifonctions (corps et cheveux).

Featured

Jour 1

Seulement pour se plaire !

Be yourself; Everyone else is already taken.

— Oscar Wilde.

Je lance mon nouveau blog ! J’espère que vous y trouverez votre intérêt à travers les articles partagés et la participation que nous pourrons tous apporter dans les commentaires. Je vous invite à vous abonner afin de recevoir les mises à jour.

A très bientôt pour entrer dans le vif du sujet !